Santé dans l'assiette
Alimentation et santé Articles

L’Hexagone de plus en plus rond (3), par le Dr Yves Laraque

Santé et alimentation : Les légumes verts !

Dans le domaine de la cuisine et de la gastronomie, « légume » a une acception plus large et désigne « tout aliment non carné et non sucré accompagnant un plat de viande ou de poisson au cours d’un repas ».

Les différents légumes verts :

Les légumes verts peuvent être distingués selon l’organe végétal récolté : 

* les bulbes : l’ail, l’échalote, les oignons jaunes, blancs et rouge-violet, le poireau…
* les légumes-feuilles, dont on consomme les feuilles : le basilic, les épinards, feuilles de blettes, salades…)
* les légumes-tiges : asperges, le céleri, le fenouil…
* les légumes-fleurs ou les réceptacles : les artichauts, les choux – fleurs, le brocoli, le cresson, les laitues…
* les légumes tuberculaires (racines) : betterave, carotte, navet, radis, salsifis…
* les légumes-fruits :  ces fruits surviennent après floraison de la plante : les  aubergines, les avocats, les cornichons, les tomates, les  haricots verts, les courgettes, les piments…
* les « fines herbes », utilisées comme condiments : ciboulette, estragon, laurier, persil, coriandre, aneth…

D’UNE FAÇON PLUS SIMPLE : CE SONT TOUS LES ALIMENTS NE FIGURANT PAS DANS LA LISTE DES FÉCULENTS ET QUI ONT UN TAUX DE SUCRE INFÉRIEUR À 5 GR pour 100 GR.

Grâce à leur richesse en vitamines et en minéraux, les légumes verts renferment de nombreux bienfaits-santé. Ils favorisent notamment le transit intestinal et aident à prévenir certaines maladies. L’appellation « légume vert » n’a pas de lien avec la couleur de ces végétaux, mais avec leur fraîcheur qui les différencient des légumes dits secs. En cuisine, l’usage des légumes verts permet notamment de parfumer, de relever ou de donner de la couleur à un plat. En plus d’être peu caloriques, ces aliments possèdent de nombreuses vertus. Les fibres alimentaires ou substances de lest se retrouvent beaucoup dans les légumes verts et leur présence assure  un rôle extrêmement important dans la digestion.

Quels sont les bienfaits des légumes verts ? 

Pour bien fonctionner, l’organisme a besoin de minéraux. Ces derniers sont présents en grande quantité dans les légumes verts. On les divise en deux catégories : les minéraux majeurs et les oligo-éléments.

La consommation de légumes verts permet notamment

 *   de faire le plein de magnésium qui est un excellent anti-stress, qui réduit la fatigue et qui aide à lutter contre les troubles de l’humeur.

 *  Autre minéral que l’on retrouve dans les légumes verts : le calcium  qui contrôle la contraction musculaire et la transmission nerveuse.

 *  La consommation de légumes permet également de faire le plein de fer qui est responsable du transport de l’oxygène dans les cellules.

 *  Les légumes verts renferment également des quantités importantes de vitamines comme la vitamine A, qui stimule le système immunitaire et veille au renouvellement des cellules de la peau et des muqueuses. Elle joue aussi un rôle indispensable dans le bon fonctionnement de la vision. Manger des légumes verts permet également de faire le plein de vitamine C, qui favorise l’absorption du fer et renforce le système immunitaire, et de vitamine B6, qui synthétise les anticorps et l’hémoglobine. La vitamine B9 est également présente dans les légumes verts et joue un rôle important dans la formation des globules rouges.

 *  La richesse en antioxydants des légumes verts permet de ralentir le vieillissement cellulaire. Ils renferment également des acides gras essentiels comme l’acide alpha-linolénique, qui diminue le risque de maladies cardiovasculaires.

Nous avons défini les 3 grands piliers de l’alimentation

et nous allons pouvoir, pour notre santé, apprendre les meilleures façons de les associer pour une bonne sécurité alimentaire. L’homme vit dangereusement et c’est sans doute ce qui sous–tend nos peurs. Mais hélas « la peur n’éloigne pas le danger ». Notre problème alimentaire est lié à notre condition d’omnivore, « L’HOMNIVORE » comme dirait Claude Fischler, signifiant que nous sommes capables de manger de tout, animal et végétal, avec une variété et une diversité infinies, selon les lieux, les cultures, les traditions, les sociétés et les aliments disponibles.

En fait, nous sommes aussi confrontés en permanence à des aliments de composition inconnue.

« Les « Big 6 », une « coalition » auto-proclamée de six des plus grosses multinationales de l’agroalimentaire (Nestlé, Mars, Unilever, Mondelez, Coca–Cola et Pepsi Co), mènent depuis des années l’offensive contre l’affichage nutritionnel sur les emballages des aliments transformés ». Contre le Nutri-Score adopté en France en 2017, en Espagne et en Belgique, ils tentent d’éviter sa propagation (d’après Que Choisir qui déjà le publiait en décembre2018, toujours en débat en 1919).

Qui dit inconnu dit : danger. Heureusement le groupe social s’est chargé d’une partie de l’acquisition et de la transmission d‘un  savoir alimentaire : ou vous êtes sur la bonne voie de santé et c’est très bien,  ou vous avez une maigreur ou un surpoids alors là vous avez besoin d’aide.

Un rééquilibrage de notre alimentation est devenu urgent car nos types de consommations alimentaires ont radicalement changé. Leur analyse montre par exemple une multiplication des produits laitiers et fromagers, des confiseries et pâtisseries de 200% et du reste… de 300%. Est-il si difficile de bien se nourrir ?

« Si nous pouvions donner à chaque individu la bonne quantité de nourriture et d’exercice, pas trop peu et pas trop, nous aurions le plus sûr moyen pour la santé. »  Hippocrate

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *