Alimentation et santé
Alimentation et santé Articles

Qu‘est–ce une alimentation équilibrée ? par le Dr Yves Laraque

1°  UNE ALIMENTATION ÉQUILIBRÉE EST INDISPENSABLE AU BON FONCTIONNEMENT DE L’ORGANISME. ELLE CONTRIBUE À MAINTENIR UNE BONNE SANTÉ, ET DANS CERTAINS CAS à prévenir, grâce à son système immunitaire, l’apparition ou l’aggravation de certaines maladies.

Dans la nouvelle classification adoptée par le docteur Yves LARAQUE la répartition est :

*  Les GLUCIDES : (le sucre, les féculents, les fruits, et leurs dérivés, les déclencheurs d’insuline : la caféine, la stimulation olfacto–gustative et certains facteurs psychologiques.

*  Les LIPIDO-PROTÉINES : les viandes rouges, blanches, les poissons, les charcuteries, les œufs, les fromages, le lait.

*  Les LÉGUMES VERTS CUITS : tout ce qui n’est pas féculent.

*  Les HUILES : l’huile d’olive et le beurre non allégé.

2°   Slowfood : comprendre « cuisine lente » défend une alimentation de qualité, produite localement et équitable pour le producteur. Carlo Petrini et son groupe créent Slow Food dans les années 80, dans le but initial de défendre les traditions régionales, une alimentation bonne, le plaisir gastronomique et un rythme de vie lent. Ce fut le premier combat contre la malbouffe de la restauration rapide.

3°   En Europe, l’augmentation constante de la productivité et des volumes produits pendant plus de 50 ans, a entraîné une forte standardisation des produits agro-alimentaires et des gains de qualité de type générique dans une logique industrielle (zéro défaut, assurance qualité), mais aussi une série d’impacts négatifs sur l’environnement : pollution des sols et de l’eau, érosion, réduction de la biodiversité, etc.

4°  Nous devons développer les circuits courts de l’alimentation pour un meilleur contrôle. Dans notre région la diversité de la production permet  une consommation régionale  de qualité et plus facilement surveillé.

5°  Un régime de base est proposé. Il permet d’échapper à l’alimentation occasionnant les maladies de civilisation. 

  • VOTRE PETIT DÉJEUNER :

PAIN + HUILE D’OLIVE ou vrai beurre

Tisane ou un décaféiné ou déthéiné

  • VOTRE REPAS  DE MIDI

Crudités

Viandes ou poissons maigres et gras

Légumes verts cuits

Tous les fromages mais… Pas de pain, d’alcool et pas de desserts sucrés.

 

  • 17HEURES 
  • tous les fruits crus et exotiques,
  • sauf : PAS DE BANANE.

 

  • VOTRE REPAS DU SOIR

Œufs ,charcuteries ,jambons,

Potage de légumes sans pomme de terre.

Les mêmes interdits que midi.

 

EN CONCLUSION,

Ce schéma est à adapter en fonction de ses pathologies par un médecin attaché à la valeur de la nutrition.

Lundi 18 mai, Dr Yves Laraque 

 

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *