Art Médical Santé
Librairie

L’Art Médical au service de l’Humain et du Bien Collectif

La principale raison qui a motivé le Docteur Yves Laraque pour la conception de ce livre est d’exprimer un cri de désespoir, son immense amour pour ce métier. Ce livre s’inscrit dans le souhait de trouver dans nos officines des médicaments qui guérissent tout en réduisant la consommation hallucinante de tranquillisants et de psychotropes.

Auteur : Dr Yves Laraque aux Editions Le Capois – Juin 2018 – 20€

Ce plaidoyer les aidera à conduire leur vie, en leur disant que la médecine n’est pas fatalement une science, mais un art qui permet de considérer d’une autre façon la maladie et la thérapeuthique“.

En 1972, bouleversé par un incident médical violent, le Dr Yves Laraque s’est trouvé confronté à un discours, qui allait le pousser à emprunter un autre chemin que celui pour lequel il pensait être destiné. “J’ai vu apparaître ma vie sous la forme d’un cauchemar. J’avais la sensation qu’on allait me détruire ni plus ni moins, au nom d’une vérité qui avait revêtu tous les attributs d’une puissance contre laquelle l’acceptation devenait la seule solution“.

La question fondamentale devant laquelle je me suis alors trouvé : le rôle du médecin…. Sur ces mots commence le livre…

Le Dr Yves Laraque nous confie « Je veux renouer essentiellement avec la permanence de l’existentialisme de la nature humaine et voir développer aujourd’hui une prévention active de la santé, rendue nécessaire face à la croissance de nos maladies dites de civilisation. La privatisation croissante de l’activité scientifique ne favorise guère ces communications. Pourtant, une des priorités de la recherche est de s’attaquer à satisfaire les besoins essentiels des malades et des défavorisés. Aujourd’hui, je me consacre beaucoup à l’émergence de cette prévention. Dans ce livre, j’analyse les différents blocages de nos politiques de Santé et leur pesanteur. Le cheminement dans mon exercice de médecine générale et les vérités acquises par mes expériences m’ont aidé. Je pense que nous devons dès maintenant établir notre priorité dans le respect de la dualité de l’homme global. Je crois qu’il est indispensable d’échapper à la dérive du système économique et à l’arrivée des technologiques numériques. Il me paraît nécessaire d’utiliser les valeurs-clé de l’espèce humaine avant sa modification. Pour cela, nous devons aller vers un nouveau contrat entre la politique scientifique et la société humaine. »

Pour toute commande, adresser un mail catherine.marchand@wanadoo.fr

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *