Le Cidre Sagarnoa du Pays Basque Nord

Le Cidre Sagarnoa ou Sagardoa, comprenez “Vin de Pomme”, est issu de variétés cidricoles de l’Arc Atlantique. C’est la boisson ancestrale de la région en toutes occasions, à table, au travail, en mer ou encore pour les fêtes! Et pour cause, les pommiers sont présents au Pays Basque depuis le Moyen Age !

Caractérisé par son goût acidulé, le cidre Sagarnoa se distingue du cidre sucré et mousseux que l’on peut trouver en Bretagne ou Normandie en raison de la spécificité des pommes utilisées pour sa préparation telles que l’Anisa, la Mamula, l’Eztika ou encore l’Ondo Motxa. Ces variétés on en effet traditionnellement été dédiées à la production de cidre tandis que d’autres ont été préférées pour la consommation directe sur les marchés.

Cette boisson fermentée est donc plus acide et volatile que les cidres classiques et n’est pas juridiquement considéré comme tel pour ces raisons.

Pour défendre sa renommée, l’association Sagartzea a depuis 1990 mené un travail de recensement, diffusion et plantation des variétés locales de pommes nécessaire à la production de ce cidre ancestral et s’est associée à la coopérative Eztigar pour la transformation en jus et cidre. Plus d’une 20aine de producteurs sont associés à cette coopérative, certains sont quant à eux indépendants. Cette association ainsi que la sentinelles ont pour volonté de lutter contre le modèle agricole dominant en préservant les variétés traditionnelles et en formant une mode de coopération main dans la main des agriculteurs.

Certains ont par ailleurs adhéré à Idoki, un marque contenant une charte de protection des filières locales caractérisées par leur dimension familiale et la vente directe!

Les programmes Leader et Feader soutiennent cette sentinelle, de même que la région Nouvelle-Aquitaine, le département Pyrénées Atlantiques ainsi que l’Association Arrapitz.

Où le trouver ? Les responsables de la sentinelle sont:

– Marie Ascona de la coopérative Etzigar, tel: +33 559378712

-Bixintxo Aphaule, tel : +33 559491822

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *