Covid et alimentation

Comment vivre par temps de Covid-19 ou les bonnes pratiques d’hygiène à la maison.

LES  PRINCIPES : 

A – Ne pas aller faire vos courses si vous vous savez malade ou si vous avez une personne malade dans votre entourage très très proche. Attendez votre guérison.  Avant d’aller faire vos courses au marché ou ailleurs préparez vos menus de la semaine ainsi cela vous permettra de limiter vos  déplacements et d’équilibrer vos repas. Prévoyez vos propres sacs pour éviter d’utiliser les paniers et les caddies mis à disposition par le  magasin.

B – Au moment de partir et pendant vos achats respecter les distances de sécurité entre personnes (minimum 1,5mètres) que ce soit avant d’entrer au magasin, à l’intérieur ou devant un étal… Évitez de toucher et reposer les produits en particulier les produits frais, ne toussez pas, n’éternuez pas à proximité de ces derniers.

C – Comment puis-je me protéger ?  Il faut éviter de préparer les repas si vous avez des symptômes de diarrhée, fièvre, vomissements ou un syndrome grippal.   Il faut bien se laver les mains et ce plusieurs fois « avant, pendant, et après ». 

D –  Le virus peut-il se trouver sur les aliments ?  Comme toutes les surfaces qui nous entourent les aliments sont susceptibles d’être porteuses du coronavirus surtout si nous oublions les règles d’hygiène et que nous ne les respectons pas. Un porteur de virus peut en toussant ( projection  des gouttelettes infectieuses), en crachant ou en éternuant .

E –   Le virus ne résiste pas à la chaleur de 60° environ 30 minutes, pour les produits crus un lavage énergique à grande eau puis les essuyer avec du papier à usage unique et jetable ou éventuellement les éplucher. LA SÉCURITÉ N’EST PAS ASSURÉE  d’après les connaissances actuelles car le Coronavirus reste stable à des températures basses et négatives et à la congélation donc le virus n’est pas détruit.

F –  Il ne faut pas oublier que le biotope et les aliments jouent un rôle essentiel dans la genèse des maladies dites de civilisation (hypertension, diabète, obésité).  Ces aliments mal équilibrés entraînent des carences et des fatigues. Nous ne pouvons plus les ignorer en Médecine.

L’alimentation peut contribuer au bon fonctionnement de notre système immunitaire qui a besoin par les temps qui courent de vitamine A, B6, B9, B12, et des oligo-éléments comme le cuivre, le zinc et le sélénium. Nous verrons lors des prochains sujets les approches sur le contenu de nos assiettes :

 *   IL FAUT AVOIR UNE ALIMENTATION SAINE ET VARIÉE TOUTE L’ANNÉE.

 *  Le Covid-19 est–il impacté par un ou des aliments spécifiques ? NON ON NE PEUT PAS DIRE CELA.

 *  CEPENDANT IL EST SCIENTIFIQUEMENT ÉTABLI QUE CERTAINS NUTRIMENTS ONT UN RÔLE SPÉCIFIQUE POUR LE CORPS.

Docteur Yves Laraque – 10 mai 2020 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *