Un futur sans plastique

Le plastique fait partie de notre quotidien, jusqu’en 2016 aux caisses de nos supermarchés, généreusement enroulé autour des aliments, pendant le pique-nique dans les gobelets et fourchettes, sur les cotons tiges, et même dans notre cocktail estival avec les pailles ! On le retrouve également sur nos plages et dans nos paysages.

L’Union européenne et de nombreux environnementalistes ont sonné la sonnette d’alarme, le plastique est nocif, dans l’Océan il empoisonne tortues et tout le reste de la faune, et lorsqu’ils ne les tue pas, il arrive dans nos assiettes par le biais des poissons qu’il l’ont accidentellement mangé.

On parle même d’un 7e continent de plastiquequi s’est créé dans l’Océan Pacifique..

La migration du plastique dans nos organismes, a également été constatée suite à la conservation des aliments dans des contenants en plastique!

C’est pourquoi pour notre santé, la préservation de l’environnement et la biodiversité, de nombreuses initiatives voient le jour.

Au niveau légal les interdictions se multiplient pour contraindre au changement, des associations et entreprises optent pour la récolte et le recyclage du plastique. Mais ces initiatives au niveau national et international ne sont pas les seules solutions possibles, à notre échelle individuelle il nous est possible d’agir:

  • par le biais de pétitions ou autres formes de mobilisation d’une part pour faire accélérer la réaction des pouvoir publics.
  • en réduisant notre consommation de plastique car si le recyclage existe, il ne peut faire face à la totalité du plastique que nous trions: le meilleur déchet est celui qui n’est pas créé. De petits gestes simples au quotidien peuvent permettre de réduire nos déchets plastiques, comme par exemple opter pour des cotons tiges biodégradables, une brosse à dents en bambou ou encore privilégier des emballages en carton ou papier.
  • par le soutien à des associations qui mènent des recherches et opération de nettoyage telles que Surfrider.

Voici 5 astuces pour participer au grand mouvement de boycott du plastique, pour nos océans, pour la biodiversité, pour notre santé et pour les générations futures:

 

 

Nous avons tout à y gagner #noplastic

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *